Informations

Comment créer un environnement propice à l'appréciation

Comment créer un environnement propice à l'appréciation



We are searching data for your request:

Forums and discussions:
Manuals and reference books:
Data from registers:
Wait the end of the search in all databases.
Upon completion, a link will appear to access the found materials.

Je suis enseignant dans un lycée et actuellement, nous travaillons sur des projets qui sont censés faire apprécier aux enfants ceux qui les entourent, en particulier les autres enseignants et travailleurs de l'école. Au cours d'une période de consultation plus tôt cette année, nous avons demandé aux élèves d'écrire une lettre d'appréciation à quelqu'un qui travaille à l'école. Un autre projet que nous allons lancer est un étudiant élu « employé du mois » et cet enseignant/travailleur sera en quelque sorte célébré -nous n'avons pas encore réglé les détails-. Le problème avec ces deux idées est qu'elles sont inefficaces et que les étudiants ont tous écrit des lettres à contrecœur et je pense que ce projet à venir ne leur fera pas non plus ressentir d'appréciation pour ceux qui les aident.

Existe-t-il des étapes générales pour créer un environnement permettant aux étudiants d'apprécier les enseignants et les autres travailleurs ? Ou existe-t-il des manières générales pour lesquelles l'appréciation fonctionne dans l'esprit afin que nous puissions proposer des projets qui les aideront vraiment ?


Premièrement, cette question semble assez clairement égoïste, comme dire "Je veux que les gens m'aiment davantage ; comment puis-je les faire m'aimer ?". Deuxièmement, l'école est une entreprise, tout comme les autres entreprises. Lorsqu'une entreprise fabrique un produit, elle espère bien sûr que le marché « appréciera » le produit. Il existe de nombreuses stratégies de marketing utilisées, mais la viabilité à long terme d'un produit nécessite qu'il offre une valeur claire. Sans cette valeur, on ne peut pas s'attendre à ce que les prospects apprécient le produit. Dans le cas du lycée, la plupart des élèves savent probablement que le produit n'est pas vendu aux élèves mais plutôt aux parents. Par conséquent, les étudiants ne sont pas le client. Étant donné que les étudiants ne sont pas les clients et que les étudiants n'avaient pas ou peu leur mot à dire sur la conception du produit, il sera très difficile de faire en sorte que les étudiants apprécient le produit.

Une approche consiste à faire croire aux étudiants qu'ils sont le client. Vous pouvez, par exemple, utiliser une stratégie en marche dans laquelle vous expliquez qu'« il y a beaucoup d'étudiants heureux des années précédentes qui ont fréquenté cette école et qui mènent maintenant une vie de succès et de liberté ».

Une autre approche, qui serait plus honnête, serait de faire des étudiants des clients, par exemple en concevant le programme d'études autour de leurs besoins et aspirations tout en fournissant une valeur claire qui ne peut pas être facilement trouvée ailleurs. Si vous voulez être honnête avec vous-même, c'est la seule approche noble. Si une école ne peut pas fournir des avantages clairs qu'un élève ne peut pas trouver en dehors de l'école (comme sur Internet ou dans les livres uniquement), alors cette école ne fait pas son travail. Bien sûr, il existe de nombreux types de rhétorique et de supercherie qui peuvent (et sont souvent) employés par les écoles et les gouvernements, mais il n'y a pas de quoi être fier.

En bref : offrez une opportunité unique et intéressante avec un avantage qui peut être vu clairement. Impliquez les élèves dans le programme d'études - faites eux le consommateur.

PS : Bien qu'un peu hors sujet, je viens de me souvenir d'un clip vidéo qui critique certains des programmes d'études dans le système scolaire récent, voire actuel. Cette vidéo n'a eu aucune incidence sur ma réponse ici car je ne me suis souvenu de la vidéo qu'après, mais son sujet est suffisamment lié pour mériter d'être mentionné ici.


Comment favoriser un environnement d'appréciation - Psychologie

Le Jour de la Terre est un événement mondial dédié à la protection de l'environnement le 22 avril.

Lorsque les enfants apprennent à apprécier le monde dès leur plus jeune âge, ils sont plus susceptibles d'aider à protéger notre terre pour les générations futures. Générer très tôt une passion pour la protection de la planète fait une grande différence pour influencer les futures habitudes écologiques des enfants.

Les parents peuvent prendre un certain nombre de mesures pour aider leurs enfants à découvrir le monde et à prendre soin de notre environnement.

Réduire les déchets plastiques
Cette année, le Jour de la Terre vise à aider à assurer un avenir sans pollution plastique. Les parents et les enfants peuvent réduire considérablement leur consommation de plastique en prenant des mesures simples dans leur routine quotidienne.

Lorsque les parents font l'épicerie avec des enfants, ils peuvent pratiquer cela avec des sacs d'épicerie réutilisables pour aider les enfants à créer une habitude écologique qu'ils pourront continuer plus tard dans la vie. Les pailles, sacs, bouteilles d'eau et autres articles réutilisables ont également un impact important sur la réduction des déchets plastiques. Non seulement les articles comme les pailles réutilisables, les sacs d'épicerie et les bouteilles d'eau sont généralement peu coûteux, mais ils sont également disponibles dans une variété de couleurs et de motifs pour le plaisir des jeunes enfants.

Créer une cour arrière ou un jardin communautaire
Planter un jardin est une excellente activité pour les enfants et leurs tuteurs, car il enseigne des leçons sur la végétation, la terre et la vie durable. Presque n'importe quel espace ensoleillé peut accueillir un petit jardin ou une plante. Il existe de nombreux tutoriels et astuces de bricolage en ligne pour créer un espace de jardin simple.

Avoir une conversation avec votre enfant sur la création et l'entretien d'un jardin peut aider à enseigner des leçons sur la photosynthèse, la composition du sol et diverses végétations. Le jardinage encourage une alimentation saine et le respect du fonctionnement de la terre et de ses capacités. Lorsque les enfants apprendront à jardiner, ils apprendront également comment la terre peut fournir de la nourriture et plus encore.

Explorer et profiter de la nature
S'aventurer dans la nature avec de jeunes enfants est un excellent moyen d'aider à stimuler positivement les sens et de favoriser une appréciation de notre terre. L'Arizona est l'endroit idéal pour découvrir une variété de paysages, notamment des forêts, des roches rouges, des montagnes et des déserts.

L'état offre de nombreuses vues panoramiques de près et de loin. Il existe de nombreuses façons simples et amusantes de profiter d'une journée en plein air, comme la randonnée, un pique-nique, la visite du parc et plus encore. Des roches rouges de Sedona au parc au coin de la rue, il existe une destination parfaite pour toute famille.

Enseigner des habitudes écologiques à la maison
Contribuer au changement mondial commence chez soi. Avec les conseils des parents et des soignants, les enfants peuvent accomplir un certain nombre d'actions respectueuses de l'environnement en commençant par de nouvelles habitudes à la maison.

Enseigner aux enfants des habitudes quotidiennes comme éteindre les interrupteurs inutilisés, fermer le robinet lors du brossage des dents et réutiliser les tasses et les bouteilles d'eau aide à intégrer des actions respectueuses de l'environnement dans les routines quotidiennes. Chaque changement d'habitude, aussi petit soit-il, peut avoir un impact.

Pour plus de conseils et un soutien gratuit au développement de l'enfant, appelez la ligne d'assistance Birth to Five au 877-705-KIDS (5437)
ou téléchargez l'application Birth to Five Helpline !


8 choses que les entreprises doivent faire pour favoriser un environnement de travail positif

Créer un environnement de travail positif pour votre équipe vous permettra de tirer le meilleur parti de vos employés. Plus vos employés se sentiront acceptés et heureux, plus ils seront motivés à travailler. Voici 8 choses que les entreprises doivent faire pour favoriser un environnement de travail positif qui produira d'excellents résultats pour vos employés et votre entreprise.

1. Avoir de bonnes et claires pratiques de communication

Pour favoriser un bon environnement de travail, il est essentiel de favoriser une bonne et claire communication entre les employés et entre un patron et son équipe. Les employés doivent non seulement comprendre ce que l'on attend d'eux, mais aussi ce qu'ils peuvent attendre de vous.

L'établissement d'un politique de la porte ouverte favorise la confiance des employés et facilite le flux d'informations et de commentaires importants dans l'ensemble de l'organisation. Les équipes de gestion, à leur tour, sont en mesure d'utiliser plus efficacement les commentaires pour agir.

Pour encourager une communication bonne et claire, vous devez également vous engager dans des discussions en personne significatives. Découvrir leurs objectifs et leurs intérêts vous établira comme quelqu'un qui se soucie véritablement de ses employés.

2. Montrez votre appréciation

L'une des raisons d'un environnement de travail négatif est le manque d'appréciation et de respect de la part de la direction envers les employés. Pour favoriser un environnement de travail positif, montrez votre appréciation à vos employés en leur offrant un « beau travail » ou même un simple « merci ». Vous voudriez également étayer votre appréciation par une explication détaillée derrière votre appréciation, afin que vos employés sachent non seulement que vous faites attention à leur travail, mais qu'ils soient également en mesure de comprendre ce qu'ils ont bien fait et de continuer à le faire.

3. Écoutez et soyez ouvert aux idées

Une étude menée par Harvard Business Review a méticuleusement documenté les schémas comportementaux de 3 492 participants à aider les managers à devenir de meilleurs coachs en étant d'excellents auditeurs.

Encouragez vos employés à exprimer leurs idées et soyez ouvert à eux. Tout le monde a de bonnes idées et peut apporter sa propre perspective et son expérience à un projet. Cela démontrera que chaque employé de l'entreprise est valorisé et que ses opinions comptent. Encouragez tous vos employés à partager leurs idées, même les employés les plus discrets.

4. Répandez le bonheur

Un simple « Bonjour » et « Salut » est très utile pour donner un ton positif au bureau. Cela vous rendrait également plus accessible aux employés qui pourraient avoir peur ou hésiter à aborder une personne occupant un poste de direction ou des RH.

5. Montrez votre confiance

Au lieu de survoler vos employés et de micro-gérer leur travail, lâchez prise et laissez les individus s'approprier leurs projets. Votre instinct pourrait être de micro-gérer pour que tout fonctionne exactement comme vous le souhaitez, cependant, cela ne ferait que créer un environnement de travail négatif pour tout le monde.

6. Évitez de critiquer en public

Personne n'aime être embarrassé devant les autres, et critiquer publiquement les employés peut créer un sentiment d'embarras pour toutes les personnes présentes et aussi diminuer leur respect pour vous en tant que leader.

7. Riez et amusez-vous

Bien que le maintien d'un environnement de travail professionnel soit important, cela ne signifie pas qu'il doit être ennuyeux. Avoir du plaisir et être capable d'être soi-même au travail permettra à vos employés de profiter de leurs heures de travail et d'être plus performants.

Extrait de la bibliothèque de guides de recherche de l'Université Harvard, un psychologue de renommée mondiale et père de la pensée latérale, renforce de manière saillante ce qui suit :

Désormais, vous devez inciter vos employés à décorer leurs espaces de travail ou organiser une pause spontanée dans la journée pour rire de sujets en dehors du travail. Cependant, il est important de communiquer et de démontrer que l'humour est inacceptable s'il s'agit de commentaires harcelants ou insultants.

8. Célébrez les victoires et les occasions spéciales

Une autre façon d'encourager un environnement de travail positif est de célébrer les victoires et les occasions spéciales. Encouragez vos employés à partager quelque chose de positif qui se passe avec leur travail lors d'une réunion et célébrez une grande victoire avec un repas ou un cadeau parrainé par l'entreprise. Trouvez des raisons de célébrer également les jalons de chaque employé, comme un anniversaire ou un anniversaire de travail.

Une étude récente menée par des économistes de l'Université de Warwick a révélé que le bonheur a conduit à un pic de productivité de 12%. A l'inverse, les travailleurs mécontents se sont révélés 10 % moins productifs.

Il est important de se rappeler que c'est vous qui donnez le ton à vos employés. Un leader négatif ne fera que contribuer à un environnement de travail négatif. Il est important d'évaluer régulièrement si vous contribuez et favorisez un environnement de travail positif.

Rédigé par : Shaun Yim, responsable du marketing numérique, Peoplewave.

À propos de Peoplewave

Peoplewave est une société de logiciels RH basée sur le cloud qui révolutionne la gestion des personnes avec un retour d'information transparent et basé sur les données.

Marre des évaluations de performance traditionnelles ?

Peoplewave a créé un outil révolutionnaire qui remplace les évaluations de performances traditionnelles hors de contact. Il s'agit d'un outil basé sur les données appelé Performance Wave qui se concentre sur les commentaires continus, fournis par votre équipe et vos clients, qui vous donne une indication réelle de vos performances dans des domaines clés, notamment les relations, vos compétences et votre prestation. Vous pouvez en savoir plus ici ou vous inscrire immédiatement pour un essai gratuit !

Envie de bien intégrer vos nouvelles recrues ?

L'un des plus grands défis pour retenir vos meilleures nouvelles recrues est de leur offrir une expérience d'intégration incroyable. Malheureusement, la plupart des entreprises échouent à cela. Peoplewave résout ce problème avec un nouvel outil appelé les 100 premiers jours. L'outil vous permet de personnaliser une liste de contrôle d'intégration, d'identifier vos collègues et clients les plus importants de votre réseau et d'indiquer au nouvel employé ce que devraient être ses gains rapides. Il y a aussi la possibilité d'adopter une approche de la performance basée sur les données, vous permettant d'évaluer la nouvelle recrue au cours de ses trois premiers mois dans le rôle - vous donnant une vue claire sur s'il doit réussir ou échouer sa période d'essai. Vous pouvez en savoir plus sur les 100 premiers jours ici.


Assister à des rassemblements sociaux

Socialiser après les heures de bureau est un moyen efficace de créer une relation de travail plus conviviale et plus efficace. Apprendre à connaître la personne, plutôt que simplement l'employé, ouvrira de nouvelles voies de communication et vous permettra de mieux comprendre ce que vous avez en commun.

Si les réunions sociales ou les happy hours ne sont pas des événements réguliers dans votre équipe, parlez à votre superviseur de la planification d'une activité de consolidation d'équipe. Par exemple, vous pouvez suggérer un événement caritatif que votre entreprise et vos coéquipiers peuvent parrainer ou aider à soutenir. En participant à un événement communautaire ou à une réunion sociale, les employés deviendront plus à l'aise les uns avec les autres dans l'ensemble, avec l'avantage supplémentaire de découvrir de nouvelles façons de communiquer les uns avec les autres tout en travaillant sur l'horloge.


1. Respecter le point de vue

Une main-d'œuvre diversifiée aura des individus avec des processus de pensée différents. Et pour favoriser la collaboration, vous devez respecter le point de vue de chacun.

Assurez-vous que tout le monde est valorisé avec ses opinions. Cela vous aide à maintenir un équilibre selon lequel tout le monde est égal et à réduire les préjugés. Cela augmente encore la cohésion entre les employés et les chances de travail collaboratif augmentent également.

2. Encourager l'innovation

La pensée innovante nécessite un remue-méninges avec les membres de l'équipe. L'environnement ne doit pas porter de jugement et doit avoir une totale liberté d'expression.

Lorsque les employés peuvent présenter leurs idées à tout le monde, ils se sentent plus confiants dans leur travail. Cela ajoute encore au fait qu'ils deviennent plus ouverts à la collaboration avec leurs pairs pour atteindre les buts et objectifs dans le temps.

3. Établir des objectifs

Une partie essentielle de la collaboration consiste à définir des objectifs pour les employés de l'organisation. Ils ont besoin de savoir ce qu'on attend d'eux et quels sont les objectifs.

Lorsque vous définissez et établissez des objectifs mesurables pour vos employés, cela brise les barrières individuelles et favorise la collaboration. Les employés travaillent ensemble et partagent des idées pour atteindre les objectifs fixés devant eux, augmentant et renforçant encore leur relation.

4. Collaboration enrichissante

Chaque effort de collaboration doit être reconnu et récompensé car tout commence par un petit effort. Lorsque les récompenses et la reconnaissance se produiront, tout le monde sera prêt à intensifier ses efforts pour accroître la collaboration.

Cela renforce encore l'objectif de collaboration de l'organisation et favorise l'environnement dans lequel elle est pratiquée pour le plus grand bien.

De plus, célébrez chaque tâche possible qui a été accomplie avec succès, ce qui impliquait une collaboration. Organisez des événements pour féliciter chaque employé pour son travail acharné et pour bien se synchroniser avec les autres pour terminer le travail. Cela augmentera probablement leur productivité et leur loyauté envers l'organisation et vous aidera davantage à conserver vos actifs précieux et à réduire les taux de rotation.

5. Réduire les conflits

Un lieu de travail avec un nombre accru de conflits peut avoir du mal à favoriser une culture de collaboration. C'est parce qu'il y a très peu de compréhension du sujet et moins de transparence.

Cependant, les organisations avec moins de conflits sont plus susceptibles de favoriser la collaboration à long terme, en créant un environnement psychologiquement sûr où les employés ont une compréhension mutuelle et sont ouverts à s'entraider.

6. Aidez-les à se connecter

Créer une main-d'œuvre où tout le monde adopte la collaboration peut être une tâche difficile à accomplir. Cependant, en tant que leader, fournir à vos employés une plate-forme qui les aide à se connecter peut faire des merveilles.

Une plateforme, ou on peut dire un intra-réseau où chacun peut s'apprécier et s'adonner à la motivation. Cela contribue non seulement à favoriser des relations excellentes et saines avec les employés, mais permet également à tout le monde de savoir comment les employés ont réussi dans leurs tâches.

7. Bâtir la confiance

La confiance est le fondement de la collaboration sur le lieu de travail. Sans foi dans l'organisation, il y a une infime possibilité de créer un environnement où ils travaillent ensemble.

Mais, ce n'est pas une tâche difficile. Vous pouvez renforcer la confiance en encourageant les employés à être honnêtes les uns envers les autres et à faire preuve de responsabilité.

De plus, l'intégration de l'écoute active dans l'organisation aide les employés à faire part de leurs préoccupations. Cela les aide à se sentir valorisés et montre que l'organisation est attentive à leurs problèmes. Ainsi, conduisant à la satisfaction et à la réduction des niveaux d'épuisement professionnel.


Favoriser l'affection et l'appréciation dans les relations

Découvrez des moyens pratiques et intentionnels de créer une culture de positivité et d'appréciation dans votre vie.

Ce que vous apprendrez :

Pourquoi devrions-nous développer une culture d'appréciation dans nos relations

3 façons de favoriser l'affection et l'appréciation

Étapes pratiques pour créer de l'affection et de l'appréciation

Qui devrait être présent:

  • Individus désireux de créer plus de positivité, de connexion et d'appréciation dans leurs relations.
  • Pasteurs/membres du clergé désireux de faciliter la pastorale des couples

Je suis Rachel Elder, conseillère agréée en santé mentale à Seattle, Washington, travaillant avec des couples et des individus confrontés à des problèmes relationnels. J'aime partager mon éducation et fournir des outils et des ressources aux autres pour développer leurs compétences dans l'établissement de relations plus solides. Je suis formatrice pour préparer/enrichir les évaluations et thérapeute de niveau 3 formée par Gottman.


3. En savoir plus sur le compostage

Que votre famille composte déjà ou que vous soyez novice dans le concept, vos enfants peuvent vous aider dans votre mission de réduire vos déchets. Demandez à vos enfants de créer un bac à compost pendant que vous leur enseignez les avantages du compostage et comment les matières organiques se décomposent pour créer un sol riche en nutriments. La meilleure chose à propos de ce projet est qu'il peut être créé à grande échelle avec un bac à compost extérieur, ou peut être complété à un niveau personnel plus petit où chaque enfant crée son propre conteneur de compost pour ses déchets alimentaires organiques.

À partir de là, vos enfants prendront également la responsabilité de composter leur nourriture et de retourner les sols pour aider les matériaux à se décomposer. Ils expérimenteront directement le cycle de compostage et pourront ajouter des vers à leur création et utiliser le sol riche dans de futurs projets de plantation.


4 façons pour les administrateurs d'entretenir des relations positives avec leurs enseignants

L'éducation des étudiants prend vraiment un village. Des enseignants aux administrateurs, des membres du conseil d'administration au personnel d'entretien, il y a beaucoup d'adultes impliqués pour faire des écoles des endroits productifs et sûrs pour que les élèves puissent apprendre.

Très souvent, l'accent est mis sur les relations entre ces adultes et les élèves qu'ils rejoignent. Cependant, pour maximiser la valeur de ces interactions entre le personnel et les étudiants, les adultes doivent tisser des liens positifs entre eux en tant que faculté de l'école.

En tant qu'administrateurs, il est important de reconnaître qu'une partie de la responsabilité qui accompagne la gestion d'une école productive pour les élèves consiste également à trouver des moyens de forger des relations encourageantes et productives avec les membres du personnel.

Voici quatre moyens clés pour que les administrateurs entretiennent des relations positives avec leur personnel enseignant :

1. Transparence

Les administrateurs doivent prendre de nombreuses décisions importantes pour s'assurer que leurs écoles servent efficacement les élèves. Il devient plus facile d'instaurer la confiance et l'adhésion à ces décisions lorsqu'elles sont prises et expliquées ouvertement.

Ce type d'honnêteté et d'ouverture peut être transformateur pour une culture scolaire. L'utilisation d'un style administratif transparent permet de tirer le rideau et d'éviter un climat scolaire régi par des suppositions, des rumeurs et des conjectures. Au lieu de cela, les enseignants peuvent fonctionner sur la base d'attentes claires et d'une compréhension des justifications qui les sous-tendent. Sans surprise, &ldquoparce que j'ai dit que&rdquo&rsquot n'a pas le même effet positif.

Les meilleurs administrateurs trouvent des moyens efficaces de tenir leurs professeurs au courant et de les impliquer dans la conversation. Cela pourrait inclure des efforts aussi simples que de mettre les procès-verbaux de réunion à la disposition du personnel ou de fournir aux enseignants des opportunités formelles et informelles d'entendre (ou même d'apporter leur contribution) aux décisions importantes à l'échelle de l'école.

En fin de compte, ce dévouement à la transparence aide à établir un environnement de travail pour les enseignants et un environnement d'apprentissage pour les étudiants qui se sentent unifiés et cohérents.

2. Recherche de l'apport professionnel des enseignants

Une grande partie de ce que les enseignants traitent est normative, il y a des mandats de l'État, des programmes sanctionnés par le conseil, des tests standardisés et d'innombrables autres objets immobiles qui façonnent la façon dont un enseignant doit faire son travail.

D'un autre côté, il y a des domaines où les administrateurs scolaires contrôlent l'utilisation du temps et des ressources. Bon nombre de ces décisions, telles que le développement professionnel, l'établissement de politiques disciplinaires, la planification de cours et d'événements, le choix du matériel pédagogique et l'utilisation de la technologie du district ont des impacts significatifs sur la capacité d'un enseignant à promouvoir avec succès la croissance des élèves.

Lorsqu'il s'agit de ce type de décisions, les administrateurs peuvent aider à démontrer leur confiance dans l'expérience professionnelle de leur personnel en créant des opportunités de contribution et de discussion. La combinaison de cette collaboration avec un style de prise de décision transparent peut grandement contribuer à accroître les relations positives entre l'administration et les membres du personnel.

Souvent, les enseignants ont des idées et des perspectives de première ligne qui pourraient aider un administrateur à prendre des décisions. Pour le bien du personnel et des élèves, il est impératif que les enseignants se sentent non seulement en sécurité, mais habilité de partager leurs points de vue avec leurs supérieurs.

3. Être présent

Bien que l'un des avantages de devenir administrateur d'école puisse être un bureau privé confortable, les meilleurs administrateurs s'efforcent d'y passer le moins de temps possible.

Les enseignants et les élèves ont besoin de sentir que leurs administrateurs scolaires sont des membres actifs de la communauté scolaire au jour le jour. Ceci peut être réalisé de différentes manières :

  • accueillir les membres du personnel à leur arrivée à l'école
  • visites informelles en classe
  • offrir vos services en tant que professeur invité pour modéliser les techniques et interagir avec les étudiants
  • être disponible dans les couloirs pendant les périodes de transition
  • rejoindre différents groupes de personnel et d'étudiants pour le déjeuner
  • assister à des événements parascolaires
  • assister à des séances de perfectionnement professionnel

Parfois, le simple fait qu'un administrateur fasse l'effort délibéré d'être présent dans l'ensemble de son immeuble peut suffire à de manière proactive prévenir les problèmes auraient dû être traités de manière réactive plus tard.

4. Célébrer les succès

Malheureusement, les administrateurs passent beaucoup de temps à réagir aux problèmes. Cela fait simplement partie du travail. Cependant, il y a beaucoup plus de pouvoir intégré dans la réaction aux choses qui vont droit dans une journée scolaire donnée.

Beaucoup d'écoles sont prises dans les grandes célébrations comme l'enseignant de l'année ou le membre du personnel du mois. Ce sont d'excellentes occasions d'honorer les professeurs pour leur travail acharné et leur dévouement, mais elles n'atteignent qu'une poignée d'enseignants par an. Il y a de fortes chances qu'il y ait quelque chose qui mérite d'être célébré dans chaque classe chaque jour.

Les administrateurs peuvent honorer ces moments avec quelque chose d'aussi simple qu'un commentaire de soutien en passant, un e-mail de remerciement rapide ou un post-it sur un bureau louant la façon dont un enseignant a géré une situation délicate. Toute reconnaissance des efforts des enseignants, quelle que soit leur taille, peut signifier beaucoup et contribuer à favoriser une communauté d'apprentissage positive.

Sheldon Soper est un enseignant de collège du New Jersey avec plus d'une décennie d'expérience en classe pour enseigner aux élèves à lire, à écrire et à résoudre des problèmes à plusieurs niveaux. Il détient des certificats d'enseignement en anglais, en sciences sociales et en éducation élémentaire ainsi que des baccalauréats et des maîtrises dans le domaine de l'éducation. En plus de sa carrière d'enseignant, Sheldon est également rédacteur de contenu pour divers sites Web sur l'éducation, la technologie et la parentalité. Vous pouvez suivre Sheldon sur Twitter à @SoperWritings.


Comment la culture et les normes sociales jouent un rôle sur le lieu de travail

La prochaine fois que vous marcherez dans une rue animée de la ville, regardez autour de vous. Vous remarquerez probablement les nombreuses façons dont les gens interagissent les uns avec les autres. Alan Page Fiske de l'Université de Pennsylvanie a écrit sur les différents types de relations sociales dans son article scientifique, « Les quatre formes élémentaires de la socialité : cadre pour une théorie unifiée des relations sociales ».

Les quatre types de relations de Fiske incluent le partage communautaire, le classement par autorité, l'appariement de l'égalité et la tarification du marché. Il a également décrit un cinquième appelé relations sociales et nulles.

Les lieux de travail sains encouragent les employés à agir davantage en voisins qu'en étrangers ou en famille.

Ce modèle, déclare Fiske, « postule que les gens sont orientés vers les relations en tant que telles, que les gens veulent généralement établir des relations les uns avec les autres, se sentent engagés dans les types de relations de base, se considèrent comme obligés de les respecter et les imposent aux autres. d'autres personnes (y compris des tiers).”

Dans un article sur Harvard Business Review, Art Markmann, professeur de psychologie et de marketing à l'Université du Texas, a divisé le modèle social de Fiske en trois piliers sociaux faciles à comprendre qui se trouvent spécifiquement sur le lieu de travail : étrangers, famille et voisins.

Il a noté que les lieux de travail sains encouragent les employés à agir davantage en voisins - ou dans le modèle de Fiske, dans un environnement égalitaire - qu'en étrangers ou en famille. En tant que voisins, les collègues s'entraident, ce qui les aide à trouver un terrain d'entente leur permettant d'atteindre des objectifs pour le plus grand bien de leur entreprise.

Contrairement aux étrangers (relations sociales et nulles) ou à la famille (partage communautaire), les voisins font un effort supplémentaire pour se soutenir mutuellement. À leur tour, ils se sentent plus heureux et plus appréciés.

Les entreprises peuvent cultiver l'appréciation entre pairs de plusieurs manières. Discutons-en !


Comment créer une culture de gratitude sur le lieu de travail

Avec les vacances qui battent leur plein, il est facile de penser aux raisons pour lesquelles vous êtes reconnaissant. Mais que se passe-t-il lorsque les lumières s'éteignent, que les arbres de Noël sont jetés au bord de la route et que les régimes des résolutions du Nouvel An commencent ? Du coup, ce n'est plus si facile. Au lieu de cela, vous avez un bureau plein d'employés avec le blues post-vacances.

Chez Lucid, nous avons essayé de favoriser la gratitude sur le lieu de travail, quelle que soit la période de l'année. Et pas seulement des démonstrations ponctuelles de gratitude ici et là, mais une culture continue. Selon le professeur de psychologie et auteur de l'UC Davis, Robert Emmons, la gratitude est une exigence humaine fondamentale - et comme nous passons la plupart de nos heures d'éveil au bureau, remercier et remercier au travail devient assez important. Et n'oubliez pas les avantages scientifiques de la gratitude : elle augmente la productivité, la satisfaction au travail et la santé physique et mentale.

Voici un bref aperçu de ce que j'ai appris tout au long du parcours de Lucid vers une culture de la gratitude - et j'espère que d'autres équipes de direction pourront utiliser notre parcours comme exemple pour aider à façonner leur propre culture.

1. Donnez l'exemple : Une culture de gratitude commence par le haut. Si le leadership prend le temps de reconnaître les actes modestes qui peuvent si facilement passer inaperçus dans l'ensemble de l'entreprise, il encourage les autres à faire de même. Les gens peuvent se sentir mal à l'aise d'appeler les choses parfois apparemment insignifiantes que les gens font. Mais c'est un effet boule de neige : plus vous exprimez votre gratitude, plus cela devient naturel et presque inconscient.

2. Précisez : Essayez d'éviter les expressions générales de gratitude – dites merci pour quelque chose de spécifique. Chez Lucid, nous sommes de grands fans de diagrammes. Cette année, nous avons créé un organigramme de gratitude à l'échelle de l'entreprise en guise de cadeau pour les employés . Il contient une note personnelle de gratitude pour chaque employé de leur gestionnaire. Chaque note contient des détails sur ce que cet employé contribue à Lucid. Appeler les détails signifie bien plus.

Ce jour férié, chaque employé a reçu une copie de notre organigramme de gratitude.

3. Faites-le quotidiennement : La gratitude doit être authentique. Si vous vous levez à la réunion de l'entreprise une fois par trimestre et prononcez un merci écrit, vos employés verront à travers cette tentative timide, et cela ne signifiera pas grand-chose. Alors, faites-en plutôt une habitude quotidienne. Fixez-vous un objectif pour remercier quelqu'un pour quelque chose de spécifique chaque jour. Lorsque vous prenez le temps de faire tout votre possible pour le faire, les gens sauront que vous êtes authentique et vous constaterez des améliorations significatives du moral de l'entreprise.

4. Recherchez l'humilité : « Teamwork Over Ego » est peint sur un mur de notre nouveau bâtiment. Le travail d'équipe plutôt que l'ego est l'une de nos valeurs fondamentales, et cela signifie que nos employés reconnaissent toujours que le succès qu'ils obtiennent n'est jamais quelque chose qu'ils accomplissent seuls. Cela se résume à l'humilité, et c'est un trait que je recherche lors du recrutement et de l'embauche. Nous voulons que nos employés reconnaissent et remercient constamment ceux qui jouent un rôle dans leurs réalisations. Le travail d'équipe plutôt que l'ego est crucial pour notre culture ici chez Lucid et c'est quelque chose que nous avons consciemment encouragé et dont nous sommes fiers.

Nous privilégions le travail d'équipe à l'ego.

5. Redonner : Nous essayons de donner aux employés de nombreuses occasions de redonner afin d'exprimer leur gratitude pour les privilèges dont nous jouissons en tant qu'entreprise. Certains de nos employés renoncent à leurs pauses déjeuner pour participer au programme Popote roulante. D'autres sont fortement impliqués dans les initiatives STEM, telles que Code for Success. Chaque année, nous participons au programme Silicon Slopes Startup Santa.

En plus de ces programmes formels, nous essayons de laisser les employés proposer leurs propres initiatives. Lorsque l'ouragan Harvey a frappé, un de nos employés a organisé une collecte de fonds pour les familles des employés qui avaient été touchés. Lucid a égalé les dons, recueillant plus de 20 000 $. Une culture de gratitude aide les gens à réaliser à quel point ils sont vraiment chanceux et inculque le désir de donner au suivant.

6. Reconnaître le grand et le petit : Il est facile de prendre note des nouvelles fonctionnalités du produit ou des dernières offres conclues, mais il est beaucoup plus difficile de choisir l'employé qui a entrepris un projet supplémentaire pour un collègue malade ou le chef de bureau qui a passé son week-end à découper à la main des décorations d'Halloween pour mis en place lundi matin. Mais tout ce qui précède doit être reconnu. Sachez que la gratitude pour les petites actions doit souvent être encouragée au niveau de l'équipe. Nous demandons à nos managers d'être constamment conscients de la façon dont ils peuvent reconnaître les actions en coulisses. Une stratégie que nous avons trouvée utile consiste à fournir des cartes-cadeaux que les managers peuvent distribuer aux membres de l'équipe.

7. Ayez la conversation : You have to start somewhere, and sometimes that means just having the conversation at your organization to highlight that a shift in culture is needed. I give full credit to our People Operations team for getting the ball rolling at Lucid. They came to me and suggested that we thank people more for the big and small acts, and from there, we started developing ways to make this possible. The progress we have made towards our culture of gratitude is because of their decision to bring it to attention.

8. Provide avenues for gratitude: A culture of gratitude isn’t built in a day. But you can help it gain traction by making it easy for employees to express their thanks. They can be simple gestures—our office managers keep thank you cards available at the front desk for anyone to use (because a handwritten note means worlds more than an email). We send cards for birthdays, weddings, and other life events—demonstrating that you care about an employee’s personal life indicates your gratitude for them in the workplace.

Our People Ops team created a Slack channel called “Fist Bumps” where employees can publicly call out co-workers’ demonstrations of hard work, teamwork, etc., and once a month, we have a fist bump winner who receives a gift card. The channel encourages employees to pay attention to what goes on around them as they look for specific actions to recognize. Participation in the channel continues to grow.

At the larger level, we have our “Lucidite of the Quarter” program. Employees nominate individuals who they feel exhibit our core values, and executives pick one Lucidite per quarter to receive the traveling trophy and cash bonus at company update. When our office manager won, she received a standing ovation. I know it helped everyone realize just how much she does to keep the company running behind the scenes—all the early mornings, late nights, and weekends. The award helps employees to take a moment to stop and reflect on whom they are grateful for and why.

9. Don’t just recognize, but thank: Let people take ownership of projects, but don’t forget about the follow-up. And although it might seem obvious, don’t just recognize someone for what they accomplished—actually express gratitude for all the work they put into it.

10. Take time to reflect: Sometimes the key to being grateful is simply slowing down. Stop running around long enough to think about how you got to where you are. As soon as you do so, you’ll realize pretty quickly all the help you’ve had. It’s easy to lose sight of that when you get caught up in the day-to-day grind.

Get a jumpstart on your culture of gratitude now—while there’s still ample gingerbread, candy canes, and Mariah Carey to go around. That way, even after the holiday hype fades, you can keep it going, one thank you at a time.


How To Create A Culture Of Gratitude In The Workplace

With the holidays in full swing, it’s easy to think of reasons you’re grateful. But what happens when the lights come down, the Christmas trees sit discarded on the side of the road, and the New Year’s resolutions diets begin? Suddenly, it’s not so easy anymore. Instead, you’ve got an office full of employees with post-vacation blues.

Here at Lucid, we’ve tried to foster gratitude in the workplace, regardless of the time of year. And not just one-off displays of gratitude here and there but an ongoing culture. According to UC Davis psychology professor and author Robert Emmons, gratitude is a basic human requirement—and since we spend most of our waking hours at the office, giving and receiving thanks at work becomes pretty important. And don’t forget the science-backed benefits of gratitude —it increases productivity, job satisfaction, and physical and mental health.

Here’s a quick look at what I’ve learned along Lucid’s journey to a culture of gratitude —and hopefully other executive teams can use our journey as an example to help shape their own cultures.

1. Lead by example: A culture of gratitude starts from the top. If leadership takes the time to recognize the modest acts that can so easily go unnoticed throughout the company, it encourages others to do the same. People might feel uncomfortable calling out the sometimes seemingly insignificant things people do. But it’s a snowball effect—the more you express gratitude, the more natural and almost subconscious it becomes.

2. Make it specific: Try to avoid blanket expressions of gratitude—say thank you for something specific. Here at Lucid, we are big fans of diagrams. This year, we created a company-wide gratitude flowchart as a gift for employees . It contains a personal note of gratitude for every single employee from their manager. Each note contains specifics on what that employee contributes to Lucid. Calling out the specifics means so much more.

This holiday, each employee received a copy of our gratitude flowchart.

3. Do it daily: Gratitude needs to be authentic. If you stand up at the company meeting once a quarter and rattle off a scripted thank you, your employees will see right through that half-hearted attempt, and it’s not going to mean much. So instead make it a daily habit. Set a goal to thank someone for something specific each day. When you take the time to go out of your way to do so, people will know you are genuine, and you’ll see significant improvements to company morale.

4. Look for humility: “Teamwork Over Ego” is painted on a wall at our new building. Teamwork over ego is one of our core values, and it means our employees always acknowledge that the success they achieve is never something they accomplish alone. It comes down to humility, and that is a trait I look for when recruiting and hiring. We want our employees to consistently recognize and thank those who play a part in their achievements. Teamwork over ego is crucial to our culture here at Lucid and is something we have consciously fostered and are proud of.

We value teamwork over ego.

5. Give back: We try and provide ample opportunities for employees to give back in order to express gratitude for the privileges we enjoy as a company. Some of our employees give up their lunch breaks to participate in the Meals on Wheels program. Others are heavily involved in STEM initiatives, such as Code for Success. Each year we participate in the Silicon Slopes Startup Santa program.

In addition to these formal programs, we try to let employees come up with their own initiatives. When Hurricane Harvey hit, one of our employees put together a fundraiser for the families of employees who had been impacted. Lucid matched the donations, raising over $20K. A culture of gratitude helps people realize how truly fortunate they are and instills a desire to pay that forward.

6. Recognize the big and small: It’s easy to take note of new product features or the latest closed deals, but it’s much harder to pick out the employee who took on an extra project for a sick co-worker or the office manager who spent her weekend hand-cutting Halloween decorations to put up Monday morning. But all of the above should be recognized. Be aware that gratitude for the smaller actions often needs to be encouraged at the team level. We ask our managers to constantly be aware of how they can recognize the behind-the-scenes actions—one strategy we have found helpful is providing gift cards that managers can distribute to team members.

7. Have the conversation: You have to start somewhere, and sometimes that means just having the conversation at your organization to highlight that a shift in culture is needed. I give full credit to our People Operations team for getting the ball rolling at Lucid. They came to me and suggested that we thank people more for the big and small acts, and from there, we started developing ways to make this possible. The progress we have made towards our culture of gratitude is because of their decision to bring it to attention.

8. Provide avenues for gratitude: A culture of gratitude isn’t built in a day. But you can help it gain traction by making it easy for employees to express their thanks. They can be simple gestures—our office managers keep thank you cards available at the front desk for anyone to use (because a handwritten note means worlds more than an email). We send cards for birthdays, weddings, and other life events—demonstrating that you care about an employee’s personal life indicates your gratitude for them in the workplace.

Our People Ops team created a Slack channel called “Fist Bumps” where employees can publicly call out co-workers’ demonstrations of hard work, teamwork, etc., and once a month, we have a fist bump winner who receives a gift card. The channel encourages employees to pay attention to what goes on around them as they look for specific actions to recognize. Participation in the channel continues to grow.

At the larger level, we have our “Lucidite of the Quarter” program. Employees nominate individuals who they feel exhibit our core values, and executives pick one Lucidite per quarter to receive the traveling trophy and cash bonus at company update. When our office manager won, she received a standing ovation. I know it helped everyone realize just how much she does to keep the company running behind the scenes—all the early mornings, late nights, and weekends. The award helps employees to take a moment to stop and reflect on whom they are grateful for and why.

9. Don’t just recognize, but thank: Let people take ownership of projects, but don’t forget about the follow-up. And although it might seem obvious, don’t just recognize someone for what they accomplished—actually express gratitude for all the work they put into it.

10. Take time to reflect: Sometimes the key to being grateful is simply slowing down. Stop running around long enough to think about how you got to where you are. As soon as you do so, you’ll realize pretty quickly all the help you’ve had. It’s easy to lose sight of that when you get caught up in the day-to-day grind.

Get a jumpstart on your culture of gratitude now—while there’s still ample gingerbread, candy canes, and Mariah Carey to go around. That way, even after the holiday hype fades, you can keep it going, one thank you at a time.


How to foster an environment for appreciation - Psychology

Earth Day is a worldwide event dedicated to support environmental protection on April 22.

When children learn to appreciate the world from a young age, they are more likely to help protect our land for future generations to come. Generating a passion for the protecting planet early on makes a big difference in influencing children’s future-environmentally friendly habits.

Parents can take a number of steps to help their children to learn about the world and caring for our environment.

Reduce plastic waste
This year, Earth Day is focusing on helping to secure a future free of plastic pollution. Parents and children can drastically cut back on plastic by taking simple steps in their daily routine.

When parents grocery shop with children, they can practice this with reusable grocery bags to help children create an earth-friendly habit that they can continue later in life. Reusable straws, bags, water bottles and other items also make a big impact in reducing plastic waste. Not only are items like reusable straws, grocery bags and water bottles typically inexpensive, but they also come in a variety of colors and patterns for young children to enjoy.

Create a backyard or community garden
Planting a garden is a great activity for children and their caregivers because it teaches lessons about vegetation, the earth and sustainable living. Almost any space with sunlight can host a small garden or plant. There are many DIY tutorials and hacks online for creating a simple garden space.

Having a conversation with your child about creating and maintaining a garden can help teach lessons about photosynthesis, soil composition and various vegetation. Gardening encourages healthy eating and respect for how the earth and its abilities. When children learn to garden, they will also learn lessons about about how the earth can provide food and more.

Explore and enjoy nature
Venturing out into nature with young children is an excellent way to help positively stimulate the senses and foster an appreciation of our earth. Arizona is the perfect place to experience a variety of landscapes including forest, red rock, mountains and desert.

The state offers many scenic views near and far. There are many simple and fun ways to enjoy a day outdoors like hiking, having a picnic, visiting the park and more. From the red rocks in Sedona to the park around the corner, there is a perfect destination for any family.

Teach environmentally-friendly habits at home
Contributing to world change starts at home. With guidance from parents and caregivers, children can accomplish a number of environmentally friendly actions by starting with new habits right at home.

Teaching children daily habits like turning off unused light switches, turning off the faucet when brushing teeth and reusing cups and water bottles help integrate environmentally-friendly actions in daily routines. Each change in habit, no matter how small, can make an impact.

For more tips and free child development support, call the Birth to Five Helpline at 877-705-KIDS (5437)
or download the Birth to Five Helpline app!


3. Learn about Composting

Whether your family already composts or you’re new to the concept, your children can help you in your mission to reduce your waste. Have your children create a compost bin as you teach them about the benefits of composting and how the organic materials break down to create nutrient-rich soil. The best thing about this project is that it can be created on a large scale with an outdoor compost bin, or can be completed on a smaller, personal level where each child creates their own compost container for their organic food waste.

From there, your children will also take on the responsibility of composting their food and turning the soils to help the materials decompose. They will experience first-hand the composting cycle and will be able to add worms to their creation and use the rich soil in future planting projects.


8 things companies need to do to foster a positive work environment

Creating a positive work environment for your team will allow you to get the most out of your employees. The more your employees feel accepted and happy, the more motivated they will be to work. Here are 8 things companies need to do to foster a positive work environment that will yield great results for your employees and your company.

1. Have good and clear communication practices

To encourage a good working envir o nment, it is key to foster good and clear communication between employees and between a boss and his or her team. Employees need to not only understand what is expected of them, but what they can also expect from you.

Establishing an open door policy fosters employee trust and facilitates the flow of important information and feedback throughout the organization. Management teams, in turn are able to more effectively utilize feedback to act upon.

To encourage good and clear communication, you should also engage in meaningful in-person chats. Finding out about their goals and interests will establish you as someone who genuinely cares for his or her employees.

2. Show your appreciation

One of the reasons for a negative work environment is a lack of appreciation and respect from management to employees. To foster a positive work environment, show your appreciation to your employees by offering a “nice job” or even a simple “thank you”. You would also want to support your appreciation with a detailed explanation behind your appreciation, so that your employees not only know that you are paying attention to their work, but will also be able to understanding what they did well and keep doing it.

3. Listen and be open to ideas

A study conducted by Harvard Business Review meticulously documented the behavioral patterns of 3,492 participants to help managers become better coaches through being great listeners.

Encourage your employees to voice ideas and be open to them. Everyone has great ideas and can bring their own perspective and experience to a project. This will demonstrate that each employee of the company is valued and his or her opinions matter. Encourage all your employees to share their ideas, even the more quiet employees.

4. Spread happiness

A simple “Good morning” and “Hi” goes a long way when it comes to setting a positive tone in the office. Doing so would also make you more approachable to employees who might be afraid or shy about approaching someone in management position or HR.

5. Show your trust

Instead of hovering over your employees and micro-managing their work, let go and allow the individuals to own their projects. Your instinct might be to micro-manage so that everything runs exactly as you want it to run, however, this would only create a negative work environment for everyone.

6. Avoid criticizing in public

No one likes to be made embarrassed in front of others, and criticizing employees publicly can create a sense of embarrassment for everyone present and also diminish their respect for you as a leader.

7. Laugh and have fun

While maintaining a professional work environment is important, it does not mean it has to be dull. Having a sense of enjoyment and being able to be yourself at work will allow your employees to enjoy their working hours and perform better.

Extracted from Harvard University’s research guide library, a globally renowned psychologist and father of lateral thinking, saliently reinforces in that:

Henceforth, you should encourage your employees to decorate their work spaces or organize a spontaneous pause in the day to laugh about topics outside of work. However, it is important to communicate and demonstrate that humour is unacceptable if it involves harassing or insulting comments.

8. Celebrate wins and special occasions

Another way to encourage a positive work environment is to celebrate wins and special occasions. Encourage your employees to share something positive that is going on with their work in a meeting, and celebrate a big win with a company sponsored meal or gift. Find reasons to also celebrate each employee’s milestones, such as a birthday or a work anniversary.

A recent study spearheaded by economists at the University of Warwick found that happiness led to a 12% spike in productivity. Conversely, unhappy workers proved 10% less productive.

It is important to remember that you are the one to set the tone for your employees. A negative leader will only contribute to a negative work environment. It is important to regularly assess if you are contributing and fostering a positive work environment.

Written by: Shaun Yim, Digital Marketing Executive, Peoplewave.

About Peoplewave

Peoplewave is a cloud-based HR software company that is revolutionizing people management with data-driven, transparent feedback.

Sick of traditional performance reviews?

Peoplewave has created a revolutionary tool that replaces the out-of-touch traditional performance reviews. It’s a data-driven tool called Performance Wave that focuses on continuous feedback, provided by your team and your customers, that gives you a real indication of your performance across key areas including relationships, your skills and your delivery. You can find out more here or immediately sign-up for a free trial!

Want to onboard your new hires well?

One of the biggest challenges in retaining your best new hires is giving them an amazing onboarding experience. Unfortunately, most companies fail at this. Peoplewave solves this issue with a new tool called the First 100 Days. The tool allows you to customize an onboarding checklist, identifies your most important colleagues and customers in your network and tells the new employee what their quick wins should. There’s also the ability to take a data-driven approach to performance, allowing you to rate the new hire in their first three months in the role — giving you a clear view on whether they should pass or fail their probation period. You can find out more about First 100 Days here.


Attend Social Gatherings

Socializing after business hours is an effective way to create a friendlier and more effective workplace relationship. Getting to know the person, rather than just the employee, will open new avenues of communication and give you a better understanding of what you have in common.

If social gatherings or happy hours are not regular occurrences on your team, talk to your supervisor about scheduling a team-building activity. For example, you can suggest a charity event that your company and your teammates can sponsor or help support. By participating in a community event or social gathering, employees will become more comfortable with each other overall, with the added benefit of discovering new ways of relating to each other while on the clock.


4 Ways for Administrators to Foster Positive Relationships with their Teachers

Educating students truly takes a village. From teachers to administrators, board members to maintenance staff, there are a lot of adults involved in making schools productive and safe places for students to learn.

So often the focus is placed upon the relationships between these adults and the students they reach. However, maximizing the value in these staff-to-student interactions requires the adults to form positive bonds amongst themselves as a school faculty.

As administrators, it is important to acknowledge that part of the responsibility that comes with running a productive school for students also includes finding ways to forge encouraging and productive relationships with staff members.

Here are four key ways administrators can foster positive relationships with their teaching staff:

1. Transparency

Administrators have to make many important decisions to ensure their schools are effectively serving students. It becomes easier to build trust and buy-in for these decisions when they are made and explained out in the open.

This type of honesty and openness can be transformative for a school&rsquos culture . Employing a transparent administrative style helps to pull back the curtain and prevent a school climate governed by assumption, rumor, and guess-work. Instead, teachers can operate based upon clear expectations and an understanding of the justifications behind them. Unsurprisingly, &ldquobecause I said so&rdquo doesn&rsquot have the same positive effect.

The best administrators find impactful ways to both keep their faculty in the loop and draw them into the conversation. This could include efforts as simple as making meeting minutes available to staff or providing formal and informal opportunities for teachers to hear about (or even add input into) important school-wide decisions.

In the end, this dedication to transparency helps establish a working environment for teachers and a learning environment for students that feels unified and consistent.

2. Seeking out teachers&rsquo professional input

So much of what teachers deal with is prescriptive there are state mandates, board-sanctioned curricula, standardized tests, and countless other immovable objects that shape how a teacher must do his or her job.

On the other hand, there are areas where school administrators are the ones in control of how time and resources get used. Many of these decisions, like professional development, setting discipline policies, scheduling courses and events, choosing curriculum materials, and the use of district technology have meaningful impacts on a teacher&rsquos ability to successfully promote student growth.

When it comes to these types of decisions, administrators can help demonstrate faith in the professional experience of their staff by creating opportunities for input and discussion. Combining this collaboration with a transparent decision-making style can go a long way to increasing positive relations between administration and staff members.

Often times, teachers have insights and perspectives from the front lines that could aid an administrator&rsquos decision-making. For the benefit of both staff and students, it is imperative that teachers feel not only safe, but empowered to share their insights with their superiors .

3. Being present

While one of the perks of becoming a school administrator may be a comfortable, private office, the best administrators strive to spend as little time there as they can.

Teachers and students alike need to feel like their school administrators are active members of the day-to-day school community. This can be achieved in a variety of ways:

  • greeting staff members when they arrive to school
  • informal classroom visits
  • offering your services as a guest teacher to model techniques and engage with students
  • being available in the hallways during transition times
  • joining different groups of staff and students for lunch
  • attending extra-curricular events
  • sitting in on professional development sessions

Sometimes, just the simple fact that an administrator makes the deliberate effort to be present throughout his or her building can be enough to de manière proactive prevent issues would have had to be dealt with reactively plus tard.

4. Celebrating successes

Unfortunately, administrators spend a lot of time reacting to things that go wrong. It&rsquos simply part of the job. However, there is substantially more power embedded in reacting to the things that go droit in a given school day.

A lot of schools get caught up in the big celebrations like teacher of the year or staff member of the month. These are great opportunities to honor faculty for their hard work and dedication, but they only reach a handful of teachers a year. Odds are, there is something worth celebrating going on in every classroom every day.

Administrators can honor these moments with something as simple as a passing comment of support, a quick thank-you e-mail, or a sticky-note on a desk praising the way a teacher handled a tricky situation. Any acknowledgement of teachers&rsquo efforts , regardless of how big or small, can mean a lot and help foster a positive learning community.

Sheldon Soper is a New Jersey middle school teacher with over a decade of classroom experience teaching students to read, write, and problem-solve across multiple grade levels. He holds teaching certifications in English, Social Studies, and Elementary Education as well as Bachelor's and Master's degrees in the field of education. In addition to his teaching career, Sheldon is also a content writer for a variety of education, technology, and parenting websites. You can follow Sheldon on Twitter at @SoperWritings.


How culture and social norms play a role in the workplace

Next time you’re walking down a busy city street, look around you. You’ll likely notice the numerous ways people interact with each other. Alan Page Fiske of the University of Pennsylvania wrote about different types of social relationships in his scholarly paper, “The Four Elementary Forms of Sociality: Framework for a Unified Theory of Social Relations.”

Fiske’s four relationship types include communal sharing, authority ranking, equality matching and market pricing. He also described a fifth called social and null relationships.

Healthy workplaces encourage employees to act more as neighbors than strangers or family.

This model, Fiske states, “postulates that people are oriented to relationships as such, that people generally want to relate to each other, feel committed to the basic types of relationships, regard themselves as obligated to abide by them, and impose them on other people (including third parties).”

In an article on Harvard Business Review, Art Markmann, a professor of psychology and marketing at the University of Texas, broke Fiske’s social model down into three easy-to-understand social pillars that are specifically found in the workplace: strangers, family and neighbors.

He noted that healthy workplaces encourage employees to act more as neighbors — or in Fiske’s model, in an egalitarian environment — than strangers or family. As neighbors, co-workers provide for each other, which helps them find common ground so they can accomplish objectives for the greater good of their company.

Unlike strangers (social and null relationships) or family (communal sharing), neighbors go the extra mile to support each other. In turn, they feel happier and more appreciated.

There are several ways companies can cultivate peer-to-peer appreciation. Let’s discuss!


1. Respect Perspective

A diverse workforce will have individuals with varying thought processes. And to promote collaboration, you need to respect everyone’s perspective.

Make sure that everyone is valued with their views. Doing this helps you maintain a balance that everyone is equal and reduce bias. This further increases cohesion among the employees and the chances of collaborative work also grows.

2. Encouraging Innovation

Innovative thinking needs brainstorming with team members. The environment needs to be non-judgmental and should have total freedom of speech.

When employees can pitch their ideas in front of everyone, they feel more confident about their job. This further adds to the fact that they become more open to collaborating with their peers to meet the goals and objectives within time.

3. Establish Goals

An essential part of Collaboration is to define goals for employees in the organization. They need to know what is expected of them and what are the objectives.

When you define and establish measurable goals for your employees, it breaks down the individual barrier and promotes collaboration. Employees work together and share ideas to achieve the goals set in front of them, further increasing and building their relationship.

4. Rewarding Collaboration

Every effort of collaboration needs to be recognized and awarded because it all starts from a small effort. When rewards and recognition occur, everyone will be open to elevate their efforts to increase collaboration.

This further strengthens the organization’s collaboration purpose and fosters the environment where it is practiced for the greater good.

Moreover, celebrate every possible task that was successfully achieved, which involved collaboration. Organize events to congratulate each employee for their hard work and syncing well with others to complete the job. This will likely raise their productivity and loyalty to the organization and further helping you retain your prized assets, and reduce turnover rates.

5. Reducing Conflicts

A workplace with an increased number of conflicts might find it hard to foster a culture of collaboration. It is because there is very little understanding of the subject matter and less transparency.

However, organizations with fewer conflicts are more likely to foster collaboration in the long run—creating a psychologically safe environment where employees have a mutual understanding and are open to help each other.

6. Help them connect

Creating a workforce where everyone embraces collaboration can be a tough task to achieve. However, as a leader, providing your employees with a platform that helps them connect can do wonders.

A platform, or you can say an intra-network where everyone can appreciate each other and indulge in motivating. This not only helps foster excellent and healthy employee relationships but also keeps everyone up to date about how employees have achieved success in their tasks.

7. Building Trust

Trust is the foundation of collaboration in the workplace. Without faith in the organization, there is a tiny scope of creating an environment where they work together.

But, it is not a difficult task. You can build trust by encouraging employees to be honest with each other and practice accountability.

Also, incorporating active listening in the organization helps employees to raise their concerns. This helps them feel valued, and it showcases that the organization heeds to their problems. Thus, leading to satisfaction and reduced burnout levels.


Fostering Fondness and Appreciation in Relationships

Discover practical and intentional ways to create a culture of positivity and appreciation in your life.

What You Will Learn:

Why we should develop a culture of appreciation in our relationships

3 Ways to Foster Fondness and Appreciation

Practical steps to building fondness and appreciation

Who Should Attend:

  • Individuals desiring to create more positivity, connection, and appreciation in their relationships.
  • Pastors/Clergy members wanting to facilitate pastoral care for couples

I am Rachel Elder, a Licensed Mental Health Counselor in Seattle, Washington working with couples and individuals dealing with relational concerns. I love sharing my education and providing tools and resources for others to grow their skills in building stronger relationships. I am a trainer for Prepare/Enrich Assessments and a Level 3 Gottman-trained therapist.


Voir la vidéo: SYÖDÄÄN 24H AJAN VALITUN MUODON MUKAAN! (Août 2022).